MR "Home Val des Roses"

  • Maître d'ouvrage: CPAS de FOREST
  • Architecte: ARCHIgraph scs
  • Situation: FOREST
  • Année: 2015
  • Secteur: MRS
  • Nombre de lits: 153
  • Références: 2002.3121
  • Étude(s) Réalisée(s):

    pictos40x40 stabilitepictos40x40 techpictos40x40 energie

K2_DESCRIP

Le projet consiste en la rénovation complète d’un immeuble de logements existant, la construction de deux extensions et la mise aux normes de la maison de repos « VAL DES ROSES » à Forest d’une capacité de 160 lits (Surface = 14.200 m²).

Note technique

Techniques Spéciales :

Etude de toutes les installations techniques : électricité basse et haute tension, téléphonie, DECT, appel à infirmière à encodage des soins couplé au DECT, détection incendie, HVAC, sanitaires traitement de la légionellose, baignoires spéciales), cuisine industrielle.
Ce projet s’exécute en 4 phases : l’étude de la phase IV a été réalisée dans le cadre d’un appel à bâtiment exemplaire en matière de PEB et de construction durable (bâtiment basse énergie – besoin en énergie pour le chauffage < 60kWh/m².an).

La particularité du projet était de réaliser des études dans un bâtiment en fonctionnement, ce qui nécessitait des précautions particulières à prendre afin d’éviter les coupures de courant, les coupures de chauffage, de téléphonie, de détection incendie et de production d’eau chaude sanitaire, de fonctionnement de la cuisine.

Le nouveau système d’appel infirmière est du type à encodage de soins et est couplé à un niveau central de téléphone qui transmet les appels de chambres sur les écrans de téléphone DECT du personnel infirmier.

De même, les alarmes incendie sont transmises vers le système DECT avec affichage des locaux concernés.

La phase IV a été orientée à la demande du Maître de l’Ouvrage vers une maison de repos à caractère humain et gérée par « CANTOU », à savoir la gestion par 15 chambres ouvertes sur de grands espaces communs verts.

Les études techniques sont orientées vers des performances (PEB) pointues : panneaux solaires thermiques et photovoltaïques, rafraîchissement de l’air via un système de free-cooling, gestion night-cooling, traitement de la légionelle par pasteurisation, laverie de cuisine avec système de pompes à chaleur, groupes de ventilation avec récupération d’énergie et à débit variable, l’asservissement des débits d’eau chaude de chauffage à la demande réelle, chaudière à condensation, éclairage étudié de manière à favoriser l’éclairage naturel, lampes à basse énergie asservies au niveau d’éclairement désiré, locaux à luminothérapie, détecteur de présence par local, récupération d’eau pluviale, rails des plafonniers de transport de patients, ...Compte tenu du personnel de maintenance réduit, une gestion technique centralisée performante est prévue permettant ainsi des actions immédiates en cas de problème et la prévision de maintenance.

Stabilité :
La difficulté essentielle rencontrée a été l'obligation de maintenir l'activité permanente malgré les travaux. L'aile centrale, prévue à l'origine sur 2 niveaux, a été rehaussée de 2 niveaux supplémentaires grâce à la mise en place d'une structure métallique et de planchers légers collaborant bois/béton. La hauteur hors sol du bâtiment est de 13 mètres. L'auvent de couverture de la nouvelle passerelle d'accès en structure métallique ondulée profilera l'entrée de manière plus attractive.

site créé par Lignes Graphiques