MRS "Fondations Réunies"

  • Maître d'ouvrage: CPAS de BRUXELLES
  • Architecte: ETAU sprl
  • Situation: BRUXELLES
  • Année: 2017
  • Secteur: MRS
  • Nombre de lits: 130
  • Références: 2008.0044
  • Étude(s) Réalisée(s):

    pictos40x40 stabilitepictos40x40 techpictos40x40 energie

DESCRIPTION

Le présent projet consiste à rénover l’immeuble « Fondations Réunies » en une maison de repos et soins de 130 lits spécialement adaptés aux personnes atteintes des maladies d’Alzheimer – 8.250 m².

Déconstruction du bâtiment existant et vidage complet des plateaux, façades comprises, jusqu’au squelette du bâtiment. Cette option fondamentale permettra d’obtenir une meilleure liberté d’aménagement architectural et fonctionnel des plateaux, en vue d’un réel confort de vie pour les résidants. Elle permettra aussi de sécuriser les budgets et d’obtenir un bâtiment à basse énergie (K=28).

La rénovation au niveau des techniques est complète et entièrement remise à neuf.


Note technique

Stabilité :

 Les principaux travaux de stabilité réalisés dans le cadre de la rénovation lourde du bâtiment existant sont les suivants :
- Mise en œuvre de nouveaux balcons en béton architectoniques ;
- L’ouverture de nouvelles trémies techniques et fermetures de trémies existantes ;
- L’adaptation de la structure des jardins d’hiver ;
- Mise en œuvre de nouvelles façades préfabriquées en béton armé ;
- Démolition partielle et reconstruction du niveau +7 ;
- Construction d’un nouvel étage technique;
- Réalisation de nouvelles terrasses ;
- Construction de garages ;
- Etudes des percements techniques dans les dalles et poutres ;
- Adaptation de certaines circulations verticales ;
- Vérifications diverses des structures existantes.
Les principaux travaux de stabilité réalisés dans le cadre de la rénovation lourde du bâtiment existant sont les suivants :
- Mise en œuvre de nouveaux balcons en béton architectoniques ;
- L’ouverture de nouvelles trémies techniques et fermetures de trémies existantes ;
- L’adaptation de la structure des jardins d’hiver ;
- Mise en œuvre de nouvelles façades préfabriquées en béton armé ;
- Démolition partielle et reconstruction du niveau +7 ;
- Construction d’un nouvel étage technique;
- Réalisation de nouvelles terrasses ;
- Construction de garages ;
- Etudes des percements techniques dans les dalles et poutres ;
- Adaptation de certaines circulations verticales ;
- Vérifications diverses des structures existantes.


Techniques spéciales :

Chauffage
L’ensemble du bâtiment est de type basse énergie, cela nous incite à séparer la production d’eau chaude sanitaire du chauffage. En effet, le bâtiment aura besoin d’être chauffé uniquement durant les périodes d’octobres à mars. Le reste de l’année, l’ensemble du bâtiment se suffira par les apports solaires et les apports internes.
Cette séparation de production avec l’eau chaude sanitaire permettra aux chaudières servant à la production de chauffage de condenser la plupart du temps excepté durant les périodes de grand froid.


Ventilation

L’ensemble du bâtiment sera pourvu d’une ventilation double flux à débit variable équipée d’un échangeur à plaques permettant la récupération de chaleur. Durant la période estivale, l’échangeur sera équipé d’un by-pass pour diminuer les risques de surchauffe. Les débits de ventilation seront conformes aux exigences PEB en vigueur.

Il est prévu pour les chambres à 1 lit un débit de 60m³/h par chambre et pour les chambres 2 lits, un débit de 100m³/h par chambre. Les débits sont équilibrés avec la salle de bain pour éviter les transferts d’odeur entre les chambres et les espaces communs.
Les chambres et les espaces de vie communs des étages sont à débit constant.

Il est prévu pour les cuisines d’étages, l’installation de hottes à induction fonctionnant avec la reprise d’air du système double flux. Ceci permet de ne pas déséquilibrer le réseau de pulsion et d’extraction. Les pièces communes de vie de l’étage +7 seront équipées de régulateurs de débit afin de diminuer au maximum ceux-ci durant les périodes de non occupation.

La traversée des cloisons entre deux chambres, des clapets coupe-feu. Les clapets coupe-feu à chaque sortie de trémie seront motorisés, les clapets coupe-feu entre chambres, seront à fusible. La position de chaque clapet coupe-feu sera indiquée à la GTC.
Vu qu’il est prévu l’utilisation de récupérateur de chaleur, l’extraction et la pulsion seront isolées thermiquement en suivant les exigences de la PEB.


GTB

L’ensemble du bâtiment sera équipé d’une GTC utilisant le protocole ouvert Bacnet permettant une libre concurrence pour toute modification ultérieure de celle-ci. La GTC sera intuitive et de différent niveau hiérarchique : interface occupant, interface maintenance et interface gestionnaire du bâtiment. Celle-ci permet de programmer l’utilisation des locaux, obtenir un contrôle permanant du bon fonctionnement de l’installation, obtenir les alarmes d’entretien (nettoyage d’un filtre…) ainsi que toutes les alarmes de disfonctionnement dans le bâtiment.


Sanitaire

La production d’eau chaude sanitaire est réalisée avec un système de pasteurisation évitant tout risque de développement de la légionellose. Les conduites seront isolées en conformité avec la PEB.
Il est prévu d’utiliser des équipements « économiseur d’eau ».
L’eau de pluie récoltée sera utilisée pour les WC publiques et l’arrosage des abords.

Cuisine

Il est prévu que les repas soient préparés par les Cuisines Bruxelloises ; il sera prévu dans chaque service, une cuisine de réchauffe et un nettoyage de la vaisselle utilisée.  Le nettoyage des chariots est prévu au niveau -1.

Electricité

Le projet consiste à l’installation des postes suivants :

- le réseau de terre ;

- l’aménagement de la Cabine Haute Tension ;

- les tableaux électriques ;

- les canalisations, colonnes d'alimentation et circuits divisionnaires ;

- les canalisations ;

- les appareils d'éclairage intérieur ;

- les appareils d'éclairage extérieur ;

- les appareils d'éclairage de sécurité ;

- le petit appareillage Basse Tension (prises de courant, interrupteurs…) ;

- la détection incendie ;

- l’appel infirmière ;

- le réseau informatique et la téléphonie ;

- la distribution de télévision ;

- la sécurité et la détection intrusion ;

- la sonorisation ;

- le contrôle d’accès.

Cuisine
Il est prévu que les repas soient préparés par les Cuisines Bruxelloises ; il sera prévu dans chaque service, une cuisine de réchauffe et un nettoyage de la vaisselle utilisée. Le nettoyage des chariots est prévu au niveau -1.

Electricité
Le projet consiste à l’installation des postes suivants :
- le réseau de terre ;
- l’aménagement de la Cabine Haute Tension ;
- les tableaux électriques ;
- les canalisations, colonnes d'alimentation et circuits divisionnaires ;
- les canalisations ;
- les appareils d'éclairage intérieur ;
- les appareils d'éclairage extérieur ;
- les appareils d'éclairage de sécurité ;
- le petit appareillage Basse Tension (prises de courant, interrupteurs…) ;
- la détection incendie ;
- l’appel infirmière ;
- le réseau informatique et la téléphonie ;
- la distribution de télévision ;
- la sécurité et la détection intrusion ;
- la sonorisation ;
- le contrôle d’accès.

 

Energie :
Bâtiment à basse énergie (K=28).

Prix d’exemplarité : le bâtiment est lauréat du concours bâtiment exemplaire suivant critère IBGE

site créé par Lignes Graphiques